LE TOUR DU MANASLU avec Anita Fatis et Aurélie Reiffers pour la SEP
 

LE TOUR DU MANASLU avec Anita Fatis et Aurélie Reiffers pour la SEP

Voici le dessin Boul pour soutenir la grande aventure humaine et sportive exceptionnelle d'Anita Fatis et Aurélie Reiffers 
Le tour du Manaslu au Népal !!!

Faire parler de leur maladie la SEP Sclérose en Plaques, 
une Une grave maladie du système nerveux central.
(http://afsep.fr/)

Départ aujourd'hui pour Aurélie et Anita direction Genève puis Népal pour le Tour du Manaslu avec porteurs et descente en fauteuil roulant 4x4 !!! Bon voyage les filles !!!

à suivre sur la page 
https://www.facebook.com/AnitaFatis1/
Bon voyage et bon défi humain et sportif les filles !!!

A suivre absolument !!! et partagez l'info SVP les zamis de la Boulplanet

Photo Julio Peleaz 

Article du LE REPUBLICAIN LORRAIN Thionville-Hayange 

La tension monte d’un cran dans l’entourage d’Anita Fatis. L’ex-championne de natation a fait le pari d’un trek dans l’Himalaya en fauteuil. Le départ est prévu vendredi. Ambiance de dernière minute.
Les bagages. « Depuis deux semaines, on ne parle plus que de ça. Ça tourne à l’obsession mais c’est à cause du poids à ne pas dépasser… »
Cette fois, c’est la dernière ligne droite pour le petit groupe emmené par Anita Fatis. Jeudi 2 novembre, l’ex nageuse paralympique s’envole pour le Népal avec les siens et l’association Handiglisse de Samoëns. L’objectif, c’est ce trek de folie autour du Manaslu, à près de 5 200 mètres, là où même les randonneurs les plus aguerris en bavent comme pas deux. 
Mais voilà, Anita, clouée dans un fauteuil roulant à cause de sa sclérose en plaque, a envie de dire à la Terre entière que, si, justement, elle peut le faire, avec les adaptations inhérentes à une telle expédition. Sa jeune complice, Aurélie Reiffers, elle aussi malade de la sclérose en plaques, renchérit : « On entend trop souvent que parce qu’on est handicapé, on ne peut rien faire. Là, on va prouver le contraire. De toute façon, on doit se bouger. »
Impatience et appréhension
À J-6 avant le départ, la montée d’adrénaline est là. Palpable. Sans surprise, il y a aussi du stress dans l’air. Anita n’est pas au meilleur de sa forme. Tout récemment, elle a dû subir un traitement pour contenir des effets de la maladie. Pépin imprévu. Elle redoute de ne pas être à la hauteur mais elle ne reculera pas. Elle ira au Népal le couteau entre les dents s’il le faut.
« Dans cinq jours, tu seras à nouveau bien », parie Kamel, le mari de toutes les épopées. Lui est dans les starting-blocks, sourire large, moral au maximum. Prêt à soulever des montagnes pour parvenir au camp de base n° 2 du Manaslu aux côtés des filles. Elles, évolueront en quadrix, ces drôles de fauteuils sur quatre roues qui permettent aux personnes invalides d’aller sur des terrains accidentés.
Sur le départ, il y a aussi Béatrice Marchal, la kiné d’Anita. Avec son compagnon Bruno Arnoud, ils ont accepté d’être de l’équipée et en sont fiers malgré l’appréhension légitime. « La préparation du trek a débuté il y a un an. Ça nous paraissait loin mais là, on y est… Il est temps qu’on parte. Qu’on passe à l’action. C’est l’inconnu qui fera l’aventure », augure le couple qui veillera au bien être des sportives tout au long de l’expédition. Patricia, la sœur d’Anita, rejoindra le groupe à l’aéroport de Genève, vendredi. Une aventure avec un grand A. Et un défi sans nom.


Pour suivre la progression du trek, rendez-vous sur la page facebook Anita Fatis !

https://www.facebook.com/AnitaFatis1/

#anitafatis #aureliereiffers #sep #scleroseenplaques #maladie #handicap#paralympique #nepal #trek #himalaya #association #handiglisse #samoens#manaslu #expedition #aventure #exploit #artworksboul #christopheboul#boulplanet #illustration #dessin #drawing #creationboul